Lectures en cours

C'est lundi, que lisez-vous ? [9]

15

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Rendez-vous repris par Galleane.
Ce que j'ai lu la semaine passée :


J'ai enfin réussi à terminer Nana ! Il était temps, ça fait presque un mois que j'y étais plongée ! ^^ J'ai eu le temps cette semaine de découvrir un livre magnifique ! Vingt-quatre heures de la vie d'une femme m'a tout simplement charmée. Le talent de Stefan Zweig n'est plus à prouver, je suis devenue une grande fan de cet auteur fort talentueux ! :) J'ai aussi découvert pour la première fois Alfred de Musset avec On ne badine pas avec l'amour. C'est une petite pièce de théâtre que j'ai aimé mais qui n'est pas exceptionnelle non plus. En gros, ce fut une semaine de classique. ^^ Et pour couper la routine, j'ai pris cette semaine des lectures de détente.
Mes lectures en cours :



Mes prochaines lectures :
Je n'abandonne pas mon envie de découvrir Thérapie de Sebastian Fitzek !
J'ai emprunté de la bibliothèque Manon Lescaut de l'Abbé Prévost, A comme Association, tome 2 de Pierre Bottero ainsi que Enquête sur la disparition d'Emilie Brunet d'Antoine Bello. Je ne vais pas tarder à les découvrir.

15 commentaires:

Nana

16
Auteur : Emile Zola.

Titre : Nana.

Résumé :
Zola brûlait d'écrire Nana. "Je crois que ce sera bien raide. Je veux tout dire, et il y a des choses bien grosses. Vous serez content de la façon paternelle et bourgeoise dont je vais peindre les bonnes "filles de joie". En fait de joie, l'actrice, Nana, dévore les hommes, croque les héritages et plonge les familles dans le désespoir. Belle et prodigue, elle mène une danse diabolique dans le Paris du Second Empire, le Paris des lettres, de la finance et du plaisir. En se détruisant elle-même, elle donne le coup de grâce à une société condamnée, détestée par Zola. Neuvième volume de la série des Rougon-Macquart, Nana est le plus enivrant d'érotisme et de passion déchaînée.


* * *
Nana est une femme sans grands talents. Son seul atout est son corps. Pour mener une vie luxueuse, elle a appris à s'en servir. Nous assistons dès les premières page aux débuts de cette femme, sous la peau d'une actrice très médiocre, incapable de chanter encore moins de jouer son rôle correctement. Mais son physique a séduit plus d'un et son nom est désormais sur toutes les lèvres. Menacée par les créanciers qui risquent de saisir tous ses biens, Nana ne voit qu'un échappatoire : collectionner les amants et devenir une femme entretenue.

J'ai eu un peu de mal avec le début. L'histoire met beaucoup de temps à démarrer et j'ai trouvé certains passages pas bien nécessaires. Ca doit être la raison pour laquelle j'ai beaucoup traîné dans ma lecture. Mais petit à petit, on est gagné par l'envie de s'immerger complètement dans l'univers dressé par Zola. Je n'ai pas du tout senti la deuxième moitié du livre passer !

L'ascension de Nana et son évolution sont vraiment intéressantes à suivre. Si au début, elle se montre désintéressée, ne cherchant ni gloire ni richesse, rapidement, elle va devenir extrêmement complexe à analyser. Jurant fidélité à chacun des hommes qui se trouvent à ses pieds, elle profitera des moments où ils auront le dos tourné pour courir vers les autres. Mais par moments, elle se repentira et chassera les uns et les autres pour ne garder que son favori du moment. Narcissique, égoïste et calculatrice, elle tirera profit de chacun avant de les jeter dès qu'ils n'auront plus rien à lui offrir. Les hommes qu'elle ruinera ne se compteront plus et pire est le destin qui attend certains de ses amants ! Les catastrophes s'enchaineront dans son entourage et elle déchaînera des tempêtes sur son passage. Qu'il est dur de comprendre le caractère de Nana ! C'est un personnage tellement obscur qu'il est difficile de la cerner véritablement.

Le cadre social qu'a présenté Zola a son importance aussi. L'auteur décrit une société pervertie et gagnée par le vice. Une société où la débauche règne en maître. Luxure et déchéance sont au rendez-vous ! C'est un univers que je n'ai jamais rencontré dans la littérature jusqu'au moment présent.

L'écriture de Zola est vraiment magnifique. L'auteur pose son décor avec perfection et n'est pas avare en descriptions. Un vocabulaire très riche est utilisé et les phrases sont tournées d'une belle manière. Jurant par le réalisme, l'auteur ne manque pas de décortiquer ses personnages, même ceux qui sont secondaires ! Et ça, c'est vraiment intéressant car on ne se consacre pas tout simplement au personnage de Nana. C'est tout un monde que l'on découvre dans ce livre.

Je garde quand même rancune au livre car je me suis tout de même ennuyée par moments. J'ai largement préféré l'Assommoir même si je trouve que les personnages dans Nana sont mieux dressés et qu'une importance est donnée à leurs évolutions. Entre tout cas, Nana possède l'avantage de présenter une thématique intéressante qui mérite d'être lue.

Petit plus : Retrouvez un avis très complet sur Le livroscope d'AnGee :)

Note : 7.5/10
Livre 15/26

16 commentaires:

Les aventures de Tom Sawyer

6
Auteur : Mark Twain.

Titre : Les aventures de Tom Sawyer.

Résumé : Pour Tom Sawyer, il y a des choses plus importantes que l'école.
Aller à la pêche, se battre avec les nouveaux venus au village et, surtout, retrouver son ami Huckleberry, qui mène une vie de vagabond... Mais à force de se prendre pour des bandits et de faire des expériences de sorcellerie à la nuit tombée, Tom et Huck vont se trouver mêlés à un véritable crime, avec de vrais assassins et un authentique trésor...

* * *

Je connaissais Tom Sawyer par son dessin animé assez célèbre. Je le découvre cette fois-ci sous un autre jour, sous le format écrit !

Tom est un vrai garnement. Il rend la vie difficile à sa pauvre tante, n'aime pas l'école et ne pense qu'à s'amuser. Il est tellement impulsif qu'il ne réfléchit jamais avant d'agir et se met généralement dans des situations impossibles. Mais c'est un garçon aux grandes qualités car il a un bon coeur et il est courageux. Accompagné de ses deux amis Finn Huckleberry (dit Huck) et Joe, ils se livrent à toute sorte de jeux. C'est drôle de les voir s'amuser. Mon passage favori se situe justement où le trio décide de devenir un groupe de bandits !

Les adultes sont présents aussi mais à petite dose. Mon personnage favori reste celui de Huck. Marginalisé par la plupart à cause de la réputation de son père qui est un ivrogne, il est marqué comme étant l'enfant à ne pas fréquenter. Il faut dire qu'il passe son temps à traîner et dort généralement dehors. Il prône sa liberté ! C'est un personnage très attachant.

Le récit gagne quand même du sérieux par moment. Certains passages ont de vraies morales, la principale étant : faut-il avouer quand quelqu'un se fait accuser à la place des autres ?

L'écriture de Mark Twain est très fluide. Le récit est narré d'un ton joyeux en général. C'est une lecture avec laquelle on ne se prend pas vraiment la tête. Pratique pour faire une pause entre deux livres imposants !

J'ai apprécié cette lecture mais je suis sûre que je l'aurai appréciée d'avantage si je l'avais lue dans mon enfance. :) En tout cas, je réserve le bouquin à ma petite soeur !

Note : 7.5/10

Extrait :
Huckleberry allait et venait, ne suivant que son libre arbitre. Il dormait dans les encoignures de portes quand il faisait beau, et dans une barrique quand il pleuvait ; il n’était pas obligé d’aller à l’école ni au temple, personne ne pouvait se dire son maître et il n’avait à obéir à personne ; il pouvait aller pêcher et nager quand et où il le désirait, et le faire aussi longtemps qu’il le voulait ; personne ne lui interdisait de se battre, il pouvait rester debout aussi tard qu’il le choisissait ; il était toujours le premier garçon à marcher pieds nus au printemps et le dernier à se chausser de cuir à l’automne ; jamais il n’avait besoin de se laver, ni de changer de linge ; ses jurons étaient une merveille. En un mot, tout ce qui rend la vie précieuse, ce garçon le possédait. 
 Livre 14/26

6 commentaires:

Gataca

12
Auteur : Franck Thilliez.

Titre : Gataca

Résumé : L’Évolution est une exception. La règle, c'est l'Extinction.
Une jeune scientifique spécialiste de l évolution des espèces, retrouvée morte, attaquée par un primate.
Onze hommes derrière les barreaux. Leurs points communs : tous ont commis des crimes barbares et tous sont... gauchers.
Enfin, la découverte d une famille de Néandertaliens assassinée par un Cro-Magnon.
Quel est le rapport entre ces affaires et des crimes éloignés de 30 000 ans ?
La clé est dans ces quelques lettres : GATACA...

* * *

Comme je l'ai déjà mentionné, Le Syndrome E m'avait laissé un suspense insoutenable. Je guettai le moment où j'allais pouvoir me plonger dans Gataca. Je l'ai enfin lu et je n'en suis pas sortie indemne ! :) C'est un thriller à couper le souffle ! 

Lire Gataca, c'est apprendre de nouvelles choses sur divers sujets ! L'auteur continue sur sa voie de la violence et cherche des réponses dans les ressources génétiques. L'intrigue tourne donc principalement autour de la génétique. L'ADN tient une place très importante tout au long de l'histoire. Même si le sujet est très scientifique, l'auteur a essayé de vulgariser au mieux le domaine donc il n'y pas vraiment de difficulté à comprendre ces détails ! Je n'ai trouvé aucun problème à suivre le cours de l'intrigue

Une intrigue que j'ai trouvée très passionnante, je dois le préciser ! Malgré l'épaisseur du livre, je n'y suis pas restée longtemps plongée. Si l'histoire démarre assez lentement - le temps que l'auteur pose ses bases et nous introduit le sujet - elle gagne à un certain moment un intérêt si grand qu'on n'arrive plus à reposer le livre. 

Plusieurs thrillers, lors de leur lecture, nous laissent une impression de passivité, on se contente de suivre les personnages avec une certaine curiosité. Ce n'est pas le cas dans Gataca car on y guette les réponses et on cherche à résoudre le mystère comme si on était impliqué dans l'histoire.

Les personnages principaux sont de nouveau Lucie et Sharko. Les évènements du Syndrome E (dont je ne parlerai pas pour éviter les spoiler) les ont laissé sur le pas de la déchéance psychologique. On observe la dégringolade de ces deux personnages. Ils sont torturés, instables et extrêmement fragilisés. Mais ils ont encore une poigne de courage et ne se laissent pas abattre. Ensemble, ils ont su faire de leur faiblesse une force commune et puiser leur rage dans leurs blessures. J'ai beaucoup aimé suivre leurs évolutions... Ce sont décidément mes enquêteurs préférés jusqu'à maintenant.

Encore une fois, ce livre recèle de nombreuses informations qui ont du demander beaucoup de travail à l'auteur. Thilliez semble passionné du sujet et nous communique subtilement cette passion ! :) Ca m'a donné envie d'en apprendre d'avantage sur le sujet. En tout cas, il a su partir d'un sujet intéressant, obscur et nous présenter un excellent rendu !

Note : 9/10

12 commentaires:

C'est lundi, que lisez-vous ? [8]

17
Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Rendez-vous repris par Galleane.
Ce que j'ai lu la semaine passée :

Je suis déçue, je n'ai réussi à finir qu'un seul livre cette semaine ! On va mettre ça sur le dos des examens qui pompent toute mon énergie. J'espère seulement que la semaine prochaine sera plus concluante !

Mes lectures en cours :

Mes prochaines lectures :
Même prévision que la semaine dernière. Ca sera Thérapie et The lying game ou Uglies, tome 2.

17 commentaires:

Un "liebster award" by Bouchon des Bois

13
J'ai été gentiment nominée par Bouchon des Bois, que je remercie chaleureusement ! Mais qu'est ce qu'un Liebester award ? Liebster vient de l'allemand, et signifie "le préféré", le "favori", le "plus cher". Le Liebester award est accordé aux blogs ayant moins de deux cents abonnés !




Pour recevoir l'award, il faut répondre à un certain nombre de critères :
+ Dévoiler 11 choses sur vous-même.
+ Choisir 11 blogueurs, en mentionnant les liens vers leurs blogs et les informer de la nomination.
+ Répondre aux 11 questions du blogueur qui vous a nominé et en proposer 11 autres auxquels vos nominés vont répondre.
+ On ne nomine pas son tagueur !

Très bien, je commence donc par les 11 choses sur moi :

1- Mon vrai prénom est Hala. J'ai vingt ans, même si je ne les fais pas, haha.
2- Je suis élève ingénieur en Énergétique et Électricité. Plus que deux ans et quelques mois, on essaye de tenir ! ^-^
3- Je suis accro aux forums Role-Playing Game. C'est un loisir que je pratique depuis presque six ans. J'adore surtout jouer sur les univers Harry Potter.
4- Le dessin est une de mes passions. J'adore gribouiller partout. Mes cahiers scolaires sont souvent remplis de petits dessins. Dès que j'ai un crayon entre les doigts, il faut que je m'en sers. :P
5- Je suis capable de lire jusqu'à six livres en même temps sans m'embrouiller. J'aime diversifier mes lectures en cours sinon je me lasse. Par exemple, là, je lis un thriller, un polar, deux classiques et un jeunesse.
6- Généralement, j'associe mes livres en cours aux endroits où je vais les lire. Généralement, j'en prends deux pour mes déplacements/cours et les autres se lisent à la maison.
7- Mon pseudo Wolfsrain me vient du manga du même nom. C'est un manga qui m'a beaucoup marquée, un de mes favoris ! :) J'ai commencé à l'utiliser pour mes dessins, il y a quelques années avant que je ne l'adopte tout à fait sur la toile.
8- Je n'ai jamais pensé que je pourrai tenir un blog un jour. Je suis du genre qui se lasse trop vite et qui laisse tomber une tâche après quelques temps. Mais faut croire que ça me plait vraiment !
9- Je suis une personne très affectueuse avec les gens que j'aime. :)
10- Mes goûts musicaux ne sont pas très variés. Je n'aime pas vraiment les nouveautés et reste attachée à la musique de mon adolescence. J'adore Linkin Park et Green Day. :)
11- Je rêve d'avoir une pièce pleine de livres quand j'aurai mon chez-moi. ♥

Mes réponses aux questions de Bouchon des Bois :

LE truc dont tu ne peux te séparer ? Ma boîte à souvenirs, c'est mon bien le plus précieux.
Ton meilleur souvenir d'enfance ? Mes jeux de gamine avec mes cousins. x) C'était la belle vie !
Le surnom de la personne la plus chère à ton cœur ? Plusieurs surnoms pour plusieurs personnes : Madame, Poussin, Touti, Nimati, Choupi. :)
Le rêve que tu poursuis depuis toujours ? J'aimerais bien écrire un livre un jour. Mon petit doigt me dit que ça sera un thriller. :)
Si tu devais te reconvertir professionnellement... ? Je n'ai pas encore atteint le niveau professionnel, je ne suis qu'étudiante pour l'instant, hihi.
Une raison que tu pousserais à aller manifester, là, maintenant ? Mon horaire de malade ! Je suis tellement crevée que j'ai passé l'après-midi à dormir. Là, je me sens totalement dans les vapes.
Plutôt pizza ou quinoa ? J'ignore ce que le deuxième mot veut dire donc je vais répondre Pizza. :D
Le nom de ton premier enfant (souhaité ou donné) ? Hum... joker. Je n'ai jamais vraiment réfléchi à cette question.
Ton animal préféré ? Les chats. xD Je rêve d'en avoir un jour.
Une cause que tu trouves juste ? Là, rien ne me vient à l'esprit. ._.
Un petit mot pour la fin ? Merci Bouchon des Bois de m'avoir nominée ! ^-^ J'espère que mes nominés vont répondre aussi, j'aimerais beaucoup voir leurs réponses !

Je me suis fait nominée par Sabrina et Sevmarguerite et, merci beaucoup à elles ! Je vais donc ajouter leurs questions à la suite. ^^

Mes réponses aux questions de Sabrina :

Votre personnage de livre préféré et pourquoi? J'aime bien Hannibal Lecter, je le trouve vraiment fascinant ! :D Sinon, Drago Malefoy... J'ai un faible pour les méchants, on va dire !
Où avez-vous passé vos meilleures vacances? Mes vacances ont toujours été cools. :)
L'endroit où vous préférez lire? Je préfère lire dans mon lit, avant de dormir.
Le film qui vous a le plus marqué(e)? Shutter Island. J'adore les thrillers psychologiques. ♥
Le prof qui vous a le plus marqué à l'école et pourquoi? Hum... J'ai eu pas mal de profs très sympathiques. :D Pour moi le prof par excellence est celui qui sait animer son cours et maîtriser sa classe sans pour autant se montrer sévères. :)
Votre livre préféré? Je ne peux pas en citer un ! J'en ai tellement plein ^^ Un peu moins de 70 livres. :)
Qu'y a-t-il sur votre marque-page? Tous mes marque-pages sont des rubans de couleurs. Ceux que j'utilise actuellement : blanc et marron.
Une passion dévorante? A part la lecture ? Je dirai le RPG, j'ai toujours adoré ça même si j'écris beaucoup moins en ce moment, faute de temps.
Plutôt mer ou montagne? J'aime les deux en fait. :3 La mer en été, la montagne au printemps !
Quel a été le premier livre que vous ayez lu et donné cet intérêt pour la lecture? Je ne me rappelle pas du tout, ça fait tellement longtemps. Mais dans mon enfance, j'étais une lectrice assidue du Club des cinq d'Enid Blyton.
Une philosophie de vie?Reporter ce qu'il faut faire aujourd'hui à demain... quand je vous disais que j'étais flemmarde ? *sort*

Mes réponses aux questions de Sevmarguerite :

Vous devez choisir là toute de suite un livre : vous prenez lequel? Millénium 3, j'ai trop envie de le découvrir !!!
Livres neuf, d’occassion, grand format, petit format? Petit format, c'est tellement plus pratique ! Vu que je lis beaucoup hors de chez moi, difficile de glisser les grands format dans mon sac... Puis livre neuf ou d'occasion, je n'ai pas de préférence !
Avec qui vous parlez de lecture ? Irl, avec ma meilleure amie que je tanne avec les histoires que je lis, merci à elle de m'écouter à chaque fois. xD Et bien sûr, j'en parle beaucoup sur le net... généralement avec des blogueurs ! :)
Votre plat préférée ? J'aime
Votre métier de rêve? Un truc en rapport avec l'informatique. :D
Votre animal préféré? Les chats. ♥
Si vous seriez une épice? De la cannelle ! Ca sent tellement bon.
Votre personnage livresque préféré? J'ai déjà répondu à cette question. ^^
Ton blog : tu le tiens depuis quand? Depuis le 30 Octobre 2012. Moins d'une année donc. ^^
De quel objet, tu ne pourrais jamais te défaire? Ma boîte à souvenirs.
Tu lis quand? Matin, après-midi, soir, nuit? A n'importe quelle heure de la journée ! :D Toutes les occasions sont bonnes pour lire, LOL.

Mes questions aux blogueurs que j'ai nominés :

1/ Une personne (réelle ou fictive) que vous admirez :
2/ Votre petite manie :
3/ Un vêtement fétiche :
4/ Une douceur :
5/ Une citation que vous appréciez :
6/ L'auteur dont vous achetez les livres sans réfléchir :
7/ La TV un peu, beaucoup ou pas du tout ?
8/ Qu'aimez-vous dans le fait d'être blogueur ?
9/ Quel est le genre littéraire que vous ne pouvez pas supporter ?
10/ Une chose pour laquelle vous êtes doué :
11/ Un adjectif qui vous qualifie le plus :

Je tague :
Litté.-13
AnGee Ersatz
 Nadia
Les lectures d'Alice

13 commentaires:

Au-delà, tome 1

6
Auteur : Tara Hudson.

Titre : Au-delà, tome 1.

Résumé :
La seule chose dont Amelia est certaine, c’est qu’elle est morte. Elle dérive dans un au-delà de cauchemar, sans aucun souvenir. Toutes ses tentatives pour entrer en contact avec les vivants ont échoué. Tout change quand son chemin croise celui de Joshua, un garçon qui est en train de se noyer...
* * *

 Elle est pas jolie la couverture ? :) Je la trouve très artistique. Elle correspond très bien au thème en plus ! Vraiment réussie !
J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge "dix inconnus dans ma PAL", cela consiste à piocher un livre au hasard dans une bibliothèque ou à la librairie et le lire sans prendre compte du résumé ni des avis des internautes. Je suis donc tombée sur ce livre-là !

C'est la première fois que je lis un livre dont le héros est un fantôme. Amelia est morte. On ne sait pas quand et à part son prénom, on ne sait rien sur elle pour la bonne raison qu'elle ne se rappelle plus de rien. Les circonstances de sa mort sont aussi inconnues mais une chose est sûre, c'est qu'elle est morte noyée. Car elle ne cesse de faire un cauchemar et qu'elle se réveille à chaque fois au fond de la rivière. Amelia n'a pas seulement le désavantage d'être morte mais en plus, elle ne peut pas communiquer avec le monde extérieur. Sa solitude est touchante et même si le personnage est très flou au début, on s'attache petit à petit à elle. 

Mais les choses changent rapidement. Après un incident, Joshua arrive à la percevoir. Commence alors une joyeuse valse d'émotions alors qu'Amelia redécouvre progressivement le sens du toucher, de l'odorat... Ces passages sont doux et bien décrits. 

Progressivement aussi, le caractère d'Amelia parait. C'est un personnage déterminé et audacieux qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Une aura de douceur l'entoure quand même. Elle est adorable. Joshua n'a pas eu le même effet sur moi. Je l'ai trouvé un peu passif et certaines de ses réactions énervantes.

Une atmosphère mélancolique qui se marie bien avec l'intrigue, plane. C'est une ambiance que l'auteure a bien maîtrisée et que j'ai appréciée.

C'est une lecture très même trop légère... Parfois, les évènements sont trop rapides et fort peu développés. Et à certain moment, il ne se passe juste... rien. Les personnages, à part Amelia, Joshua et un autre qui a une importance aussi, ne sont pas assez décrits. Le livre est surtout centré sur ces trois-là et c'est exaspérant. Il n'est pas rare d'avoir l'impression qu'il manque des choses. 

L'histoire est aussi trop centrée sur la romance. L'action survient en final seulement et moi qui n'aime pas tellement que les histoires de coeur prennent trop de place, je n'ai pas été particulièrement ravie. Surtout que la romance survient trop rapidement et ne prend même pas le temps de se mettre en place. Le livre a tout de même l'avantage d'être prenant et rapide à lire, je ne me suis pas ennuyée.

Note : 6.5/10

6 commentaires:

Hate List

6
Auteur : Jennifer Brown.

Titre : Hate List.

Résumé : "C'est moi qui ai eu l'idée de la liste. Je n'ai jamais voulu que quelqu'un meure. Est-ce qu'un jour on me pardonneras ?"

C'est ce que pense Valérie, effondrée après un drame inexplicable survenu au lycée. Son petit ami, Nick, a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste. Cette fameuse liste qu'ils ont écrite pour s'amuser et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants dans l'établissement. Maintenant, ils sont blessés ou morts. Et Nick s'est suicidé, emportant son secret pour toujours. Mais Valérie elle, est toujours là, enfermée dans une bulle de questions sans réponses? Jusqu'au matin, où elle se lève et quitte sa chambre pour retourner au lycée...

* * *

L'histoire présente un drame qu'on peut très bien rencontrer dans la vie réelle. Un étudiant qui a attenté à la vie de ses camarades avant de se donner la mort. Les victimes sont nombreuses et les séquelles non pas moins.L'histoire est narrée du point de vue de la petite amie de Nick, Valérie. C'est un choix fort intéressant de la part de l'auteur car elle aurait pu choisir une victime directe qui a réussi à échapper de la mort. On suit donc le parcours de Valérie alors qu'elle essaye petit à petit de se reconstruire. Sachant qu'elle était à l'idée de la liste, il est difficile pour elle de tourner la page, puisqu'elle sait qu'on la pointe du doigt et qu'elle a sa responsabilité dans le drame.

Hate List, c'est l'histoire d'une longue convalescence. C'est un lycée qui essaye de renaître de ses cendres, de retrouver sa vie normale et qui parfois clame que tout va bien pour unir les rangs... C'est des victimes, des parents de victimes qui  tentent de se retrouver mais c'est aussi l'histoire du pardon. 

Tout au long du livre, Valérie se bat contre sa culpabilité et le regard des autres. Ses amis ne sont plus que des étrangers à ses yeux alors que des personnes inattendues recherchent sa compagnie. Après le drame, Valérie s'est renfermée sur elle-même. Elle fuit le monde malgré sa détresse. La solitude de Valérie est vraiment émouvante car elle ne trouve appui chez personne, à part son psychiatre. Même ses parents semblent à côté de la plaque et ne savent plus comment réagir avec elle. Ils ont perdu confiance en elle et jamais un jour ne passe sans que le jugement paraisse dans leurs yeux. Si sa mère offre parfois un soutient maladroit, le père est le culpabilisant en chef. C'est un vrai salaud dont l'égoïsme est inatteignable. Sa réaction envers sa fille est vraiment étonnante, difficile de penser qu'il est son géniteur et celui qui l'a élevée pour de nombreuses années. Je ne le cache pas, je l'ai profondément haï.

L'histoire est très réaliste. L'auteur n'a pas fait l'erreur de tomber dans le surplus. La plume de Jennifer Brown véhicule beaucoup d'émotions mais reste objective. Pas un moment dans le livre, elle ne juge Valérie ou Nick. Coupables ou innocents, c'est au lecture de le déterminer. 

Il y a certaines scènes de Valérie et de Nick avant l'incident... Des scènes qui visent à montrer que Nick n'était pas le monstre qu'on le croit. Qu'il était gentil, attentionné et qu'il avait de l'humour. J'ai beaucoup apprécié ces scènes mais je ne les ai pas trouvées nombreuses. C'est dommage car le personnage de Nick reste tout de même assez flou.

La fin fut très réussie. Une excellente manière de fermer de livre. Elle a su me toucher. En final, c'est un livre bouleversant qui mérite d'être lu !

Note 8/10
Extrait :
Oui, j’avais transformé Maman. J’avais transformé son rôle en tant que parent. Son objectif dans la vie n’était plus aussi évident et défini que le jour où j’étais née. Son rôle n’était plus de me protéger contre le reste du monde. C’était de protéger le reste du monde contre moi.
C’était trop injuste.

6 commentaires:

C'est lundi, que lisez-vous ? [7]

22
Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Rendez-vous repris par Galleane.
Ce que j'ai lu la semaine passée :


Je lisais également Nana et Tom Sawyer, mais je ne les ai pas encore finis. ^^ Que de belles lectures cette semaine ! Je n'ai pas encore eu le temps de les chroniquer mais ça arrive bientôt. :)

Mes lectures en cours :

Mes prochaines lectures :
Surement Thérapie que j'ai envie de lire depuis un bon moment déjà et comme jeunesse soit The lying game, soit Uglies, tome 2.

22 commentaires:

L'inquisiteur

12
Auteur : Mark Allen Smith.

Titre : L'inquisiteur.

Nombre de pages : 376.                      
Date de parution : Janvier 2013

Résumé :
Ses clients sont les multinationales, les agents du gouvernement ou la Mafia. Ses méthodes vont de l'agression brutale à la manipulation psychologique complexe, et il arrive toujours à ses fins...

Geiger a un don : il décèle le mensonge au moment où il l'entend, et dans son métier - «la recherche d'informations» -, ce don est précieux. Il ne fait jamais couler le sang mais sait amener ses victimes au point où la souffrance s'efface devant la peur.

Être un professionnel de la torture n'empêche pas cependant l'Inquisiteur d'avoir un strict code de conduite : il refuse de faire son travail sur des enfants, des vieillards ou des infirmes. Sa vie bascule le jour où un client veut faire passer aux aveux Ezra, douze ans. Sans réfléchir aux conséquences, Geiger met alors le doigt dans un engrenage qui va faire voler sa vie en morceaux. En se portant au secours du jeune garçon, cet homme dont le passé était une page blanche, cet homme sans prénom, retrouve la trace d'événements traumatisants de
sa propre enfance. En accédant à l'humanité, Geiger, personnage sombre et mystérieux, devient un héros incroyablement attachant - un héros qu'on n'est pas près d'oublier..

* * *

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions Robert Laffont pour l'envoi du livre. Grâce à eux, j'ai pu découvrir un livre qui valait le détour !

L'inquisiteur, c'est d'abord une histoire bien ficelée. L'intrigue évolue principalement autour de Geiger qui a embrassé une carrière de chercheur d'informations. Même si ses manières sont moins chaotiques que celles de son confrère Dalton, Geiger reste un spécialiste dans le domaine et n'hésite pas à user de la violence. Nous avons donc droit à plusieurs scènes de torture dans le but de discerner la vérité. 

A un certain moment, l'intrigue semble pendre des airs de "course-poursuite". Je ne m'attendais pas du tout à ce détour, c'est la première fois que je lis un thriller de ce genre. Mais ce fut bien réussi ! Cela rajoute un aspect très dynamique à l'histoire. Lors de ma lecture, je n'ai pas senti passer le temps, les pages tournaient toutes seules. Une vraie réussite ! Le suspense est très présent, le côté sombre ne quitte pas l'histoire et il y a quelques touches d'humour.

Les personnages sont un des points les plus forts du roman. Geiger, en particulier, semble avoir un passé troublé qui le rattrape au fil des pages. Derrière un masque flegmatique et sa façade coupée du monde, se cache un être torturé qui n'arrive pas à dire adieu au passé. Ses séances avec son psy, Dr. Corley, sont un vrai plaisir de lecture psychologique. Harry, quant à lui, tient la place de l'acolyte fidèle qui, malgré ses fonctions, recèle un fond très humain. Sa relation avec sa soeur, psychotique, est vraiment touchante. Ce duo fraternel rajoute un soupçon de douceur dans ce livre aux aspects violents... J'ai adoré suivre son parcours. De même, j'ai beaucoup apprécié l'enfant, Ezra. Ses dialogues avec Geiger sont intéressants, amusants et parfois très sérieux. Grâce à lui, on a l'occasion de voir un côté enfoui de l'Inquisiteur. Difficile de parler des protagonistes sans évoquer Mr Memz. Même s'il n'a été cité que deux ou trois fois, c'est un personnage fascinant !

En résumé, c'est un thriller qui sort de l'ordinaire et que j'ai beaucoup apprécié pour son intrigue et ses personnages. L'auteur a l'idée de continuer les aventures de Geiger, il me tarde déjà de les découvrir !

Note : 8.5/10

Extrait :
- Confiance, répéta Geiger. Est-ce que vous avez confiance en moi, Martin ?
Ce ton unique de Geiger - feutré, en mode mineur, dépourvu d'émotion - obligeant l'auditeur à disséquer le discours pour tenter de deviner l'attitude qu'il dénote ou l'intention qui se cache derrière. Avez-vous confiance en moi, Martin ? Avez-vous confiance en moi, Martin ? Avez-vous confiance en moi, Martin ?

12 commentaires:

C'est lundi, que lisez-vous ? [6]

17
Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Rendez-vous repris par Galleane.
Ce que j'ai lu la semaine passée :



Je lisais aussi les livres recensés dans "mes lectures en cours" mais je n'ai réussi à finir que ces trois là pour l'instant. J'ai lu VDM, best of en ligne dans le cadre des 48h BD lancé par izneo. C'est drôle et très sympathique ! J'ai profité du week-end pour me mettre sérieusement dans Ludwig Revolution. Il s'agit d'une relecture, vu que j'adore ce manga ! Quant à Au-delà, c'est un livre jeunesse/fantastique qui parle de mort et fantômes. Une livre très fluide mais qui manque d'action.

Mes lectures en cours :
    

Je profite de l'occasion pour remercier les éditions Robert Laffont qui m'ont fait confiance. :) Avec L'inquisiteur, il s'agit de mon tout premier partenariat ! Je n'ai commencé le livre que récemment mais pour le moment, ça se présente très bien. :)

Mes prochaines lectures :
Je pars, très bientôt, en vacances d'une semaine. Dans mon sac, j'ai glissé comme nouvelles lectures Gatsby le magnifique et Raison et sentiments. J'espère que j'aurai le temps de les lire tous les deux. ^^

17 commentaires:

La princesse des glaces

18
Auteur : Camilla Läckberg.
 
Titre : La princesse des glaces.
 
Résumé :
Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête (à moins qu’une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l’oeuvre), Erica se convainc très vite qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres –, l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint.

A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge dans les strates d’une petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d’autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d’un peintre clochard – autre mise en scène de suicide.

Au-delà d’une maîtrise évidente des règles de l’enquête et de ses rebondissements, Camilla Läckberg sait à merveille croquer
des personnages complexes et – tout à fait dans la ligne de créateurs comme Simenon ou Chabrol – disséquer une petite communauté dont la surface tranquille cache des eaux bien plus troubles qu’on ne le pense.
 
* * *

On m'a chaleureusement recommandée Camilla Läckberg dont on m'a vanté les intrigues et suspense. C'est ma toute première lecture de l'auteure et je ne suis pas du tout déçue. Dès les premières pages, j'ai pénétré dans l'univers qu'a créé l'écrivain pour en sortir à la fin vraiment satisfaite.

Le point le plus fort de Läckberg est sans aucun doute ses personnages. Ils sont carrément différents les uns des autres et on n'a aucun problème à les imaginer, dresser leurs petits défauts ainsi que leurs qualités. Ils ont aussi leurs complexes, leurs espoirs et leurs envies... Chose qui les rend plus réels et surtout vraiment attachants. J'ai adoré Erica et j'ai fort apprécié l'enquêteur Patrik Hedström.

L'intrigues évolue dans un petit village. Le genre d'endroits où tout le monde se connait et dont les membres sont comptés. Des petites histoires familiales rejoignent donc le récit, lui donnant encore plus d'intérêt et de réalité. 

La partie que j'ai la plus aimée dans ce livre est lorsque les enquêteurs et les gens impliqués cherchent à démontrer qu'Alexandra ne s'est pas suicidée mais que c'était un meurtre commis sur sa personne. Ce fut un passage plein de mystère et fort entraînant.

 Même si Läckberg arrive à nous étonner quelques fois, la plupart des révélations qu'elle nous présente qui se sentent à des kilomètres ! Un point plutôt faible pour un thriller où on s'attend à du suspense. Mais bon, l'ensemble reste bien ficelé et la clé de l'énigme est tout de même très bien trouvée. 

Un autre point négatif est sans doute la longueur des chapitres. La plupart font plus d'une cinquantaine de pages et sont crevants quand on cherche à finir son chapitre avant de fermer le livre. Mais ce n'est qu'un détail, lorsqu'un livre est aussi intéressant que celui de Läckberg l'est ! :)

Maintenant, je n'ai qu'une seule envie, me jeter sur Le prédicateur pour retrouver mes personnages favoris !

Petit plus : Les suédois tutoient tout le monde, il parait. Quand deux inconnus parlent en usant du "tu", on se perd un peu, c'est plus fort que nous ! J'ai déjà été déroutée par ça dans Millénium de Larsson.. eh bien, ce livre ne déloge pas à la règle. C'est un peu étrange mais on s'y fait.. après tout, c'est super intéressant de se frotter à une autre culture. :D

Note : 8/10

Extrait :
La maison était abandonnée et vide. Le froid pénétrait le moindre recoin. Une fine pellicule de glace s'était formée dans la baignoire. La peau de la femme avait commencé à prendre une légère teinte bleutée.
C'est vrai, elle ressemblait à une princesse, là dans la baignoire. Une princesse des glaces.

18 commentaires:

River Secrets

2
Auteur : Shannon Hale.

Titre : River Secrets

Série : The books of Bayern.

Résumé :
Razo has never been anything but ordinary. He’s not very fast, or tall, or strong, so when he’s invited to join an elite mission escorting the ambassador into Tira, Bayern’s great enemy, he’s sure it’s only out of pity. But when they arrive in the strange southern country, it is Razo who finds the first dead body. As they try to learn more from the Tirans about the ever increasing murders, Razo is the only Bayern soldier able to befriend both the high and low born, including the beautiful Lady Dasha. And as Razo finds allies among the Tirans, he realizes that it may be up to him to get the Bayern army safely home again.

* * *

Voici le troisième tome d'une série que j'avais lue, il y a des années, et qui m'avait carrément transportée. Les deux premiers volets sont : La princesse qui n'avait plus rien et Enna, fille du feu. Il m'était impossible de trouver les deux tomes suivants en français, vous imaginez quelle a été ma joie lorsque j'ai déniché River Secrets en VO. Il n'a pas tenu longtemps dans ma PAL puisque je l'ai dévoré aussitôt que je l'ai trouvé.

Pour vous mettre dans le bain, le thème principal de cette saga est la maîtrise dans quatre éléments. Dans le premier tome, il s'agissait de l'air. Le deuxième abordait le feu et le tome présent se concentre sur l'eau.

L'intrigue évolue dans un cadre assez historique. Deux patries, Tira et Bayern, dont les relations sont assez tendues font un échange d'ambassadeurs pour calmer un peu les choses. L'action se déroule principalement à Tira où les héros de la saga ont été envoyés dans un rôle de pacificateurs. Mais le peuple de Tira n'a pas oublié la dernière guerre (présentée dans le tome 2) et ne leur facilite pas la tâche, car des meurtres sont commis par des mains inconnues, visant à accuser les Bayerns.

Dans ce tome, les éléments n'ont pas leur importance. Le livre se consacre plus aux relations entre les deux contrés... C'est un peu dommage car c'était ce qui faisait que la saga était spéciale. Malgré tout, j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir l'élément "eau" même s'il n'a pas été si développé que les autres éléments dans les tomes précédents.

Malgré cette petite déception, j'ai passé un bon moment avec ce livre. Ce tome est centré sur le personnage Razo (celui que l'auteur préfère). C'est un personnage fort sympathique, amusant et qui est un vrai estomac sur pattes. Ce qui fait que la narration se fait sur un ton léger et reste très fluide.

Ma prochaine mission ? Trouver Forest Born, le quatrième tome, pour compléter enfin cette saga !

Petit plus : Le premier tome de la saga est inspiré du conte La gardeuse d'oie, un des contes que je préfère. C'est une des raisons pour laquelle j'adore vraiment ce livre. :)

Note : 7/10

2 commentaires:

La mort s'invite à Pemberley

15
Auteur : P. D. James.

Titre : La mort s'invite à Pemberley.

Résumé : Rien ne semble devoir troubler l'existence ordonnée et protégée de Pemberley, le domaine ancestral de la famille Darcy, dans le Derbyshire, ni perturber le bonheur conjugal de la maîtresse des lieux, Elizabeth Darcy. Elle est la mère de deux charmants bambins ; sa sour préférée, Jane, et son mari, Bingley, habitent à moins de trente kilomètres de là ; et son père adulé, Mr Bennet, vient régulièrement en visite, attiré par l'imposante bibliothèque du château.
Mais cette félicité se trouve soudain menacée lorsque, à la veille du bal d'automne, un drame contraint les Darcy à recevoir sous leur toit la jeune sour d'Elizabeth et son mari, que leurs frasques passées ont rendu indésirables à Pemberley. Avec eux s'invitent la mort, la suspicion et la résurgence de rancunes anciennes.

* * *

La mort s'invite à Pemberley a achevé de vérifier mon impression sur ce genre de livres... Je ne pense pas que ça soit un véritable avantage de continuer l'aventure d'un livre qu'on aime avec la plume d'un autre auteur. J'avais Les filles de Mr Darcy dans ma PAL... eh bien, je ne lirai pas. J'ai été trop embêtée par ce livre.

Les personnages principaux ont été malmenés par l'auteur... Vraiment, à part Lydia, je n'ai pas su retrouvé les autres. Elizabeth, en particulier, passe pour ce qu'elle n'est pas. On prétend que son but ultime était de mettre la main sur Darcy et l'épouser alors que la réalité est bien loin de ça. Elle possède même un côté matérialiste vu que l'auteure assure que le personnage n'avait l'intention que de trouver un riche époux... et que si Wickham était riche, elle aurait pu succomber. Désolée mais cela n'a rien à voir avec le personnage que Jane Austen a si bien conçu. Darcy, lui-même, semble être tellement friand de son épouse qu'il a perdu son côté mystérieux qu'on aimait tant. Je ne l'aurais jamais imaginé comme ça... Je n'aimerais pas que les lecteurs qui découvriront La mort s'invite à Pemberley avant de lire Orgueil et Préjugés se méprennent sur les personnages. Ca serait vraiment dommage.

Laissons de côté les personnages... Si l'on se penche sur le récit lui-même, il n'y a rien à dire, James a très bien usé de sa plume. La langue employée est très correcte et les dialogues correspondent bien à l'époque. Sinon un début assez lent (car l'auteure fait un résumé global de ce qui s'est passé dans le livre d'Austen), la suite s'enchaîne avec plus de fluidité. Le côté policier m'a moins plu, par contre. Il n'y a pas vraiment de suspense... et pas d'enquête du tout. Si l'auteur du crime ne s'est pas révélé de lui-même, je pense qu'on aurait pu en rester là. La clé de l'énigme est sympathique mais reste tout de même basique et pas très recherchée.

On m'a conseillée de me détacher des personnages d'Orgueil et Préjugés avant de tenter cette lecture mais je n'ai pas su m'y tenir. C'est tout de même un conseil judicieux pour mieux apprécier ce livre.

Note 5/10
 Livre 13/26

15 commentaires:

C'est lundi, que lisez-vous ? [5]

21
Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Rendez-vous repris par Galleane.
Ce que j'ai lu la semaine passée :


Des livres que je n'ai pas eu le temps de chroniquer !! Après une nette déception avec La mort de Pemberley, j'ai enchaîné des livres très sympathiques. La princesse des glaces était mon premier livre de Camilla Läckberg, je l'ai adoré ! Il m'a donné envie d'en lire d'autres de l'auteure ! J'ai beaucoup aimé Hate List, aussi : un drame jeunesse bien mené. River Secrets est la suite d'une saga que j'avais adorée, il y a quelques années. C'est une lecture VO qui m'a donné du fil à retordre.. et qui ne ressemblait pas vraiment aux autres tomes, donc petite déception. :(

Mes lectures en cours :


J'ai enfin commencé mon Gataca, hihi, depuis le temps que je voulais le faire. ^^ Ca s'annonce très bien, c'est juste... perfect ! *yeux qui brillent* Je me suis aussi dit qu'il fallait que je retourne un peu à mes mangas. Ça sera donc une relecture avec Ludwig Revolution, mon manga préféré. :3

Mes prochaines lectures :
Vu que j'ai emprunté Gatsby le magnifique de la bibliothèque, je ne vais pas tarder à le lire ! :D J'ai très envie de lire du Jane Austen.. Si je m'y mets, ça sera Raison et sentiments, sans aucun doute ! :)

21 commentaires: