Lectures en cours

C'est lundi que lisez-vous ? [27]

45
Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Rendez-vous repris par Galleane.

Ce que j'ai lu les deux dernières semaines :


J'ai omis de faire le rendez-vous du dernier lundi (ayant été prise par quelques obligations) donc je vous présente mes lectures des deux dernières semaines !



Mes lectures en cours :


Mes prochaines lectures :
Un monde idéal où c'est la fin dès que j'aurai achevé On ne peut pas lutter contre le système et Le trône de fer tome 4 dès que j'aurai fini le 3ème (accro, moi ? Oui je crois bien :3)

45 commentaires:

Expiation

16
Auteur : Ian McEwan

Titre : Expiation

Résumé :
Sous la canicule qui frappe l'Angleterre en ce mois d'août 1935, la jeune Briony a trouvé sa vocation : elle sera romancière. Du haut de ses treize ans, elle voit dans le roman un moyen de déchiffrer le monde. Mais lorsqu'elle surprend sa grande sœur Cecilia avec Robbie, fils de domestique, sa réaction naïve aux désirs des adultes va provoquer une tragédie. Trois vies basculent et divergent, pour se recroiser cinq ans plus tard, dans le chaos de la guerre, entre la déroute de Dunkerque et les prémices du Blitz. Mais est-il encore temps d'expier un crime d'enfance ?
 
* * *

C'est bien rare que je regarde un film avant de découvrir un livre. Conseillé par mon amie, Atonement (Reviens-moi en français) n'est pas resté longtemps dans ma pile de films à voir. Comptant pour principales actrices Keira Knightley et Saoirse Ronan, le film m'intriguait aussi par son résumé. Moi qui ne suis pas tellement fan des adaptations cinématographiques, j'ai été embarquée par l'histoire, touchée par les personnages et j'ai fini le film, chamboulée, ne désirant pas abandonner les protagonistes aussi vite. C'est pour cette raison que, juste après, j'ai cherché à lire le bouquin, convaincue qu'il sera beaucoup plus intéressant. Et je n'ai pas été déçue.

L'histoire se divise en deux parties principales. La première est narrée en 1935. Briony, jeune enfant de treize ans, assiste à une scène entre sa grande soeur et Robbie, le fils de leur domestique. Interprétant mal ce qui se produisait, l'enfant change leur cours de leurs vies et cela, à cause d'un misérable mensonge. La deuxième partie survient cinq ans plus tard. Les conséquences de l'acte de Briony sont tragiques alors que la guerre bat son rythme.

La narration du livre est intéressante du fait qu'elle est effectuée de plusieurs points de vue, successivement. Briony, Cecilia, Robbie et quelques autres personnages secondaires sont au centre de l'histoire pour le temps d'un chapitre. Nous suivons leurs actes, assistons à leur déboire, nous partageons leurs pensées. Les chapitres sont démesurément longs (au risque de lasser le lecteur) mais permettent de bien cerner les personnages.

Le style de l'auteur est agréable. Beau, recherché mais sans être trop contraignant, il assure une lecture plutôt fluide. Cependant, McEwan se perd parfois dans les détails, rendant le rythme assez lent. J'avoue avoir été obligée de sauter certains passages se relayant à la guerre. Même si j'aime bien cette thématique, j'ai trouvé certaines parties assez lourdes. Je crois que pour cette raison principale que beaucoup ont préféré le film au livre. Personnellement, je me range au côté du chef-d'oeuvre de McEwan... Certaines choses ne peuvent pas être saisies en regardant simplement l'histoire. Les mots, les descriptions de l'auteur communiquent beaucoup, beaucoup plus. Surtout en ce qui concerne les caractères des personnages. Grâce au livre, le lecteur peut creuser d'avantage dans la personnalité de chaque personnage. Et c'est nettement plus intéressant.. surtout en ce qui concerne Briony qui est l'élément le plus dominant de l'histoire. Enfant, adolescente puis une adulte, elle mesure progressivement la gravité de son acte. Ce périple vers le repentir et l'expiation m'a paru très marquant.

La fin est vraiment bien structurée et m'a beaucoup touchée. Ce livre restera longtemps dans ma mémoire. Un véritable coup de coeur que je conseille vivement.

Note : 9/10

Quelques mots sur le film :

Vous l'aurez compris, j'ai fort aimé l'adaptation cinématographique aussi. Le réalisateur m'a fort étonnée par la mise en scène des points de vue des personnages. On jongle entre les scènes avec une fluidité surprenante. Le talent de Joe Wright est indéniable. Les acteurs choisis semblent avoir adopté leurs personnages. Beaucoup de ressemblances avec les héros de McEwan.. j'ai été totalement convaincue par leur jeu. Plus précisément, j'ai été fort marquée par Robbie et Cecilia. Il est à noter que le film est extrêmement fidèle au livre.. Toutefois, la présentation de la fin est différente mais j'y adhère totalement car elle lui donne un charme particulier.

16 commentaires:

Carrie

14
Auteur : Stephen King.

Titre : Carrie.

Résumé : A dix-sept ans, solitaire, timide et pas vraiment jolie, Carrie White vit un calvaire, victime du fanatisme religieux de sa mère et des moqueries incessantes de ses camarades de classe. Sans compter ce don, cet étrange pouvoir de déplacer les objets à distance, bien qu'elle le maîtrise encore avec difficulté...
Un jour, cependant, la chance paraît lui sourire. Tommy Ross, le seul garçon qui semble la comprendre et l'aimer, l'invite au bal de printemps de l'école. Une marque d'attention qu'elle n'aurait jamais espérée, et peut-être même le signe d'un renouveau ! Loin d'être la souillonne que tous fustigent, elle resplendit et se sent renaître à la vie. Mais c'est compter sans l'aigreur et la mesquinerie des autres élèves.
Cette invitation, trop belle pour être vraie, ne cache-t-elle pas un piège plus cruel encore que les autres ?

* * *

Il s'agit du tout premier roman publié par le Maître de l'horreur. Un livre que je devais absolument lire. J'ai du attendre jusqu'au challenge Stephen King avant de m'y plonger. Je l'ai lu, il y a bien des mois de ça mais il m'a tant marquée que j'étais incapable de le chroniquer sur le coup... A chacun de mes essais, je me résolvais à me soumettre au syndrome de la page blanche et d'abandonner le boulot en plein chemin. Une blogueuse m'a dit une fois qu'elle n'a jamais réussi à chroniquer un des livres de King, je la comprends un peu en même temps. Faire partager les émotions que nous fait éprouver les histoires du maître de l'horreur n'est pas une tâche facile.

Carrie est une adolescente marginalisée. Bouc-émissaire de ses camarades, subissant les assauts d'une mère hystériquement trop pieuse, la jeune fille évolue dans un entourage trop agité. Sans parler de son pouvoir de télékinésie qui lui mène la vie dure, surtout auprès de sa mère. Enfin, la chance lui sourit, Tommy semble s'intéresser à elle et l'invite au bal du printemps. Mais c'était sans compter la contribution de ses camarades vils et dépravés qui lui préparent une blague... la pire de toutes.

Le livre se présente d'une manière originale. Glissés entre deux parties narratives, des coupures de presse, des interviews, ... laissent présager les évènements terribles qui se dérouleront à la fin de la narration. Ce fut cette partie-là qui me marqua le plus. Mêlant fantastique et horreur, les évènements sont bouleversants, poignants ! Un dégoût teinté d'horreur m'a étreint alors que je découvrais les trames du récit. La situation de Carrie est vraiment révoltante ; difficile de ne pas la prendre en pitié et de mépriser, voire haïr, ses persécuteurs.

La relation mère-fille a aussi une importance dans le livre. Fanatique doublée d'une hystérique, Mrs White fait subir à Carrie les pires sévices... Elle m'a vraiment fait froid dans le dos. Je crois que c'étaient les passages les plus rudes du livre.

En final, ayant été bien trop chamboulée par ce livre, je ne pense pas qu'une deuxième lecture serait conseillée pour moi.. Il m'a longtemps marquée mais ce n'est pas mon préféré de l'auteur. Je suis tout de même contente de l'avoir découvert.

Petit plus : Une nouvelle adaptation du livre sort en décembre, normalement ! :3 Même si le choix de l'actrice me parait absurde (Chloe Moretz en Carrie ?!!) j'avoue que je suis assez curieuse. Je regarderai sans doute.

Note : 8/10

14 commentaires:

C'est lundi que lisez-vous ? [26]

29
Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Rendez-vous repris par Galleane.

Ce que j'ai lu la semaine dernière :



Après avoir enfin terminé Le trône de fer, tome 1, je me suis dépêchée de commencer et le tome suivant et la série... Je pense bien que la folie GoT me gagne aussi. :3
Concernant Autre-monde, tome 1, j'ai aimé mais je pense bien que je préfère Chattam dans son registre thriller. Le tome suivant est bien entendu dans ma Wish-list !
Le Comte de Monte-Cristo a été une superbe découverte... Tous les termes élogieux ne seraient pas suffisants pour le qualifier. Il me tarde de lire la suite mais je vais attendre un peu avant de m'y mettre (la version pdf que je lis compte 6 tomes de 500 pages, c'est un peu lourd, j'avoue.)
No et moi fut une agréable découverte. J'ai été embarquée par ce récit touchant et je me suis très attachée à Lou.
Une planète dans la tête a réussi à me surprendre malgré mon avis assez mitigé du début. J'ai fini le livre sur une note positive. Vous trouverez mon avis : par ici !

Mes lectures en cours :


3 pavés... Vais-je m'en sortir ? J'aimerais pouvoir finir De fièvre et de sang cette semaine.. Je n'en peux plus de le voir me narguer. xD Oui, j'ai l'impression d'avancer dans cette lecture comme un escargot. :(

Mes prochaines lectures :
Je lirai On ne peut pas lutter contre le système de J. Heska ainsi que Réseau(x) de Vincent Villeminot qui est enfin arrivé dans ma boîte aux lettres ! :3

29 commentaires:

Une planète dans la tête

5
Auteur : Sally Gardener.

Titre : Une planète dans la tête.

Résumé :
Depuis que ses parents ont dû fuir la répression d’un gouvernement brutal, Standish vit avec son grand-père dans la « zone 7 », celle des impurs, privés de tout, surveillés en permanence… Dyslexique, il subit à l’école brimades et humiliations jusqu’au jour où il se lit d’amitié avec son nouveau voisin, Hector. Ensemble, ils rêvent de s’évader sur Juniper, la planète qu’ils ont inventée. Mais Hector et ses parents disparaissent sans laisser de trace… Ont-ils été supprimés ?
* * *

Je remercie Gallimard jeunesse pour ce deuxième livre reçu dans le cadre de l'opération On lit plus fort !

Ma première lecture du livre ne fut pas si concluante. Je m'étais arrêtée vers les soixante pages, incapable de poursuivre. Mais j'eus raison de vouloir donner une chance au livre. A ma deuxième tentative, ce fut d'une traite que j'ai dévoré le livre.

J'ai été à premier abord découragée par la manière dont est tourné le récit. La narration m'avait extrêmement gênée. Se présentant comme une sorte de journal intime, livrant les passages les plus marquants des journées de Standish, le livre semble, par ailleurs, ne donner aucun repère dans le temps. L'auteure fait des sauts en arrière, repart de nouveau au présent et m'a perdue plusieurs fois en chemin. La chronologie m'avait laissée fort sceptique, requérant un certain effort pour pouvoir se retrouver. Mais avec plus de concentration, lors de ma seconde lecture, j'ai pu aisément dépasser ce point gênant, embarquant dans une histoire des plus originales. J'en fus à même de percevoir les points forts de la narration de l'auteur. Le livre est une suite de courts chapitres... La narration saute d'un moment à l'autre sans interruption, rendant le récit constamment actif. Le style de l'auteur s'accorde parfaitement à ce type de narration. De belles métaphores servent souvent de chutes aux chapitres.. J'ai beaucoup apprécié la plume de l'auteure.

Évidemment, la narration est faite à la première personne. Je ne suis pas habituellement fan de ce genre de narration - souvent mal exploitée - mais il faut avouer que l'auteure gère à merveille son procédé. Nous avons l'impression que les pensées du personnage sont aussi entrecoupées que les évènements qu'il narre.  

Le personnage principal est attachant. Mis à l'écart pour son physique particulier (il a les yeux vairons) et sa dyslexie, Standish se distingue aussi par sa grande imagination. Le duo qu'il forme avec son grand ami Hector fait particulièrement rêver. En outre, les personnages - aussi bien principaux que secondaires - sont dessinés si subtilement par l'auteure qu'il est difficile de rester insensible à eux.

Le monde créé par Sally Gardener est particulier. Il s'agit d'une dystopie mais les éléments présentés sont insuffisants pour dresser une image complète de l'univers. Seuls certains détails sont ébauchés ; imaginer les profondeurs revient au lecteur. L'ensemble fait assez fouillis jusqu'à ce qu'on annonce la trame principale. L'intrigue est captivante. J'ai beaucoup apprécié l'originalité du récit. Vraiment, ce fut une belle découverte.

Cela dit, je ne pense pas qu'il soit destiné aux plus jeunes... L'intrigue est assez complexe et demande bonne réflexion. Pour les plus de quinze ans donc et sans limite d'âge, c'est un texte à faire découvrir même aux plus grands 

Petit plus : Le livre sort le 26 Septembre, normalement ! :)

Note : 7/10

Extrait : (Une description tellement poétique)
L'homme était maigre comme un cou, avec une tignasse poivre et sel. Il avait des sourcils broussailleux gris, seul rempart contre un large front ridé qui menaçait de s'écrouler en une avalanche d'inquiétude sur le reste de son visage.

5 commentaires:

Partenariat : Tahicha's chronicles

4
Tahicha's Chronicles

Bonjour ! 
Ceci est un article spécial pour présenter ma nouvelle (et première !) partenaire : Tahicha. Son blog est tout nouveau, tout beau... et se trouve sur le lien suivant : par ici ! Tahicha lit un peu de tout ; ça nous fait un bon point commun. Par ce parte, j'espère que nous aurons l'occasion de partager nos avis, nos coups de coeur et, pourquoi pas, des lectures communes. :3

* * *

Je profite de l'article pour répondre à son tag (merci beaucoup !)

1/ Quand tu ne lis pas, que fais-tu en général ?
Je suis toujours en période de vacances actuellement.. Quand je ne lis pas, je sors, je regarde des animes, je passe mon temps sur Facebook... 

2/ Ta ou tes séries du moment ?
Je viens de découvrir la série Game of Thrones. Je n'ai vu que deux épisodes jusqu'à maintenant et je suis fan ! J'espère bien avoir le temps de voir la suite. Mais sinon, je ne suis pas très "séries". J'ai longtemps suivi Pretty Little Liars, Lost et The Vampire Diaries... J'ai même commencé et bien aimé Hannibal mais cette époque est révolue. Je préfère regarder des animes, en général...

3/ La ou les séries que tu détestes ?
Je n'ai jamais apprécié Gossip Girl et 90210.

4/ Question ciné : Tu y vas souvent ?
Non.. Y a pas de ciné dans ma ville

5/ Le dernier film que tu as vu au cinéma ?
Le dernier Fast & Furious.. C'était cool. :D

6/ Tu as un film fétiche ? Un film que tu regardes quand ça ne va pas ?
Je ne suis pas du genre à me tourner vers les films quand ça ne va pas. xD Mais bon comme films préférés, je dirai Shutter Island et Hannibal Rising.

7/ Un ou des films que tu détestes ?
Peut-être Twilight 2 ? Je n'ai pas pu dépasser les premières minutes. Du coup, je n'ai pas cherché à voir les suivants.

8/ Parlons musique. Tu es plutôt quel genre musical ?
Hum.. Difficile de ne citer qu'un seul genre. J'écoute un peu de tout : du rock en passant par le classique et en frôlant l'oriental. J'ai mes habitudes, en fait.. je ne suis pas très nouveautés. J'ai mes musiques fétiches que je repasse en boucle depuis des années. xD

9/ Tu n'as pas le choix, tu ne peux en choisir qu'une. Ta musique du moment ?
Arf, cette question... C'est dur de ne choisir qu'un seul titre. Va pour Numb de Linkin Park. Je ne peux pas me passer de cette chanson.

10/ Celle que tu détestes le plus ?
Euh... Aucune ne me vient à l'esprit à l'instant.

11/ La musique kitchounette que tu ne peux pas t'empêcher d'écouter ?
Il n'y aucune musique kitchounette dans mon répertoire. xD

12/ Qui tagues-tu ?
Je laisse libre ! Y répondra qui voudra. :3

4 commentaires:

Postmortem

5
Auteur : Patricia Cornwell.

Titre : Postmortem.

Résumé : Ca y est. Le tueur a de nouveau frappé... Une jeune femme d'une trentaine d'années, cette fois. La quatrième en deux mois. Une noire et trois blanches. Etranglées. Violées. La ville de Richmond a l'habitude du meurtre. Elle se classe deuxième, aux Etats-Unis, pour son taux de criminalité. Mais il s'agit généralement de règlements de comptes, pas de crimes sexuels de ce genre... Un « serial killer » ? Un échappé d'un asile ou d'une prison qui frappe au hasard ? Le Dr Kay Scarpetta n'en croit rien. Elle a sa petite idée. Et le temps presse. Hélas, quand on est femme et médecin légiste, la vie n'est pas facile. On cherche plus souvent à vous mettre des bâtons dans les roues et des espions dans l'ordinateur qu'à vous faciliter la tâche...

* * *

On m'a beaucoup recommandé Patricia Cornwell et sa série Kay Scarpetta. Je fus plutôt étonnée de voir que le niveau du livre n'atteigne pas ce que j'en attendais de lui. ^^' Je soupçonne le fait qu'il soit assez ancien (sorti en 1990) d'avoir joué sur ça car j'avais l'impression qu'il n'était pas tellement actuel (les techniques sur l'ADN n'était pas aussi développé que dans les polars de nos jours.) En tout cas, la lecture fut sympathique.. mais ils manquaient quelques éléments essentiels que je recherche dans de bons thrillers.

Une enquête vue par un médecin légiste plutôt qu'un inspecteur ou un commissaire, c'est nouveau ça ! Ça a tout de suite attiré mon attention et j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir en profondeur ce qu'on attendait d'un médecin légiste. Rien que pour ce côté original, je compte poursuivre la lecture de la série si j'en ai l'occasion. Il y a utilisation de beaucoup de termes techniques mais personnellement, ça ne m'a pas tellement dérangée. Ma lecture fut fluide... Le style de l'auteur est simple et direct.

Concernant les personnages, je me suis plutôt attachée à Kay Scarpetta. L'entourage du médecin légiste ne se limite pas à la morgue. L'auteure a pris la peine de dresser une toile de liens avec comme son centre son personnage principal. En parallèle de l'enquête, on découvre son quotidien de femme, sa relation avec sa nièce, un soupçon de son histoire familiale, ... Bref, on aborde Kay comme s'il s'agissait d'une personne réelle. 

Par contre, de point de vue enquête, je n'ai pas eu l'impression d'être impliquée... Certaines idées pour remuer les choses étaient plutôt bonnes mais peut-être mal exploitées car en matière de suspense, j'avoue avoir vu mieux. La fin ne m'a pas du tout contentée : trop rapide et peu travaillée. C'est le genre d'enquête qu'on lit une fois pour l'oublier juste après.

En résumé, il s'agit d'un livre qui se distingue par le fait d'être relaté du point de vue d'un médecin légiste (un personne fort intéressant !) mais qui ne m'a pas vraiment convaincue en tant que thriller. J'espère que les enquêtes dans les tomes postérieurs sont plus intéressantes car la suite m'intéresse...

Note : 6.5/10

5 commentaires:

C'est lundi que lisez-vous ? [25]

29
Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Rendez-vous repris par Galleane.

Ce que j'ai lu la semaine dernière :


Oui, je n'ai fini qu'un seul livre cette semaine. :( Je n'ai pas beaucoup lu. Ce fut une lecture un peu trop jeunesse à mon goût mais plutôt agréable et qui a réussi à m'étonner par moments !

Mes lectures en cours :

 



Mes prochaines lectures :
Je lirai Une planète dans la tête de Sally Gardener. Je l'avais commencé mais je m'étais arrêtée en chemin ; je ferai mieux de le reprendre depuis le début. Ensuite, je me plongerai dans On ne peut pas lutter contre le système de J. Heska.

29 commentaires:

Les temps d'une vie

5
Auteur : Enel Tismaé.

Titre : Les temps d'une vie

Résumé :
« Et si… » un vieillard qui se présente comme Chronos, Dieu du Temps et de la Destinée, vous proposait de revenir en arrière pour refaire votre vie que vous estimez complètement ratée ? C´est dans cette situation que se trouve Kayla, future maman de 26 ans, abandonnée de tous, perdue et pleine de regrets. L´occasion rêvée de se reconstruire une vie parfaite… Encore faudrait-il que ce vieux fou soit bien Chronos ! Kayla choisit de le croire et se retrouve embarquée pour un tas d´aventures dans le Temps, accompagnée de l´insupportable mais tellement beau Samuel, Gardien de l´Olympe, pour tenter de réparer ses erreurs. Une seule règle : ne pas chercher à sauver ceux qui sont destinés à mourir, sous peine de terribles représailles de la part d´Hadès, Roi des Morts.
* * *


Je remercie d'abord Natalie Sieber de Nats Editions de m'avoir donné l'opportunité de découvrir ce roman.

Au premier abord, avant même la sortie du livre, j'ai été séduite par le résumé. Qui n'a jamais rêvé de modifier son passé, dites-moi ? Je me suis embarquée dans la lecture, déjà satisfaite par l'idée générale du livre. Et au final, ce fut une lecture que j'ai apprécié malgré quelques défauts. Mais commençons d'abord par les points positifs.

Effectivement, l'intrigue est sympathique. Mêlant mythologie et fantastique par le retour dans le temps, le livre ne manque pas d'originalité. L'idée a beaucoup de potentiel et l'auteure s'est montrée à la hauteur en dressant les grandes lignes de l'histoire. Ponctuant son intrigue de péripéties intéressantes, Enel Tismaé ne laisse pas l'ennui planer et conduit son lecteur d'un évènement vers un autre sans qu'il ne ressente une quelconque lassitude. Ma lecture fut agréable.

L'écriture de l'auteur est assez commune.  J'ai eu la désagréable impression de lire une des fanfictions dans lesquelles je me plongeais dans mon adolescence, par moments. Les livres Young-adult actuels se rejoignent sur ce point et j'ai plus d'une fois relevé ce détail dans mes chroniques. Je n'aime pas du tout ça... Le livre se laisse lire par une écriture simple et fluide mais il n'y a rien de "beau" dans tout ça.

Certainement, je dois absolument vous parler des personnages. Beaucoup de chroniqueurs n'ont pas apprécié Kayla qui est plutôt casse-pieds, on va dire. J'avoue qu'elle m'a agacée par moments (les moments où elle pleurniche ne se compte pas) mais j'ai toléré ses caprices et je m'y suis attachée en fin de compte. Elle possède tout de même un caractère de battante (doublé d'un caractère de cochon) mais je l'ai trouvée très... réelle. J'ai beaucoup apprécié le périple à ses côtés. Samuel, quant à lui, m'a entièrement convaincue. Courageux, altruiste, patient, il fait plutôt la paire avec Kayla et est un personnage fort sympathique. Leurs petites disputes donnent un petit plus à l'histoire et m'ont bien fait rire.

A un certain moment du cours de l'histoire, je me suis arrêtée avec une mauvaise impression : non mais c'est quoi ce délire ? Tous mes espoirs se sont écroulés d'un coup et mon intérêt pour l'histoire s'en est trouvé fort dégradé. Mais Enel Tismaé n'avait pas fini de nous étonner. Elle conclut son livre avec une chute de génie et je ne peux que lui tirer mon chapeau. Quelle manière ingénieuse de poser le mot de fin !

Ce fut une lecture sympathique. Rien que pour cette belle intrigue, je recommande fortement sa lecture. :)

Note : 7.5/10


5 commentaires:

C'est lundi que lisez-vous ? [24]

33
Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Rendez-vous repris par Galleane.

Ce que j'ai lu la semaine dernière :


Mes lectures en cours :



Mes prochaines lectures :
Je vais surement me mettre activement à l'ivresse de la métamorphose de Stefan Zweig. J'ai eu le temps de découvrir une quarantaine de pages mais je l'ai mis de côté pour me concentrer sur mes livres actuels. :)

33 commentaires: